FAN MMI Castres

Websérie fan 2018

Février 2018

Lors ma deuxième année de DUT MMI, notre promotion à organisé la troisième édition du festival des arts numériques. Ce festival s’est déroulé toute la journée du 9 mars 2018. Il était ouvert au public, gratuit et visait à mettre en avant les compétences MMI sous forme d’ateliers ludiques. Il est organisé par toute la promotion (environ 60 personnes), encadré par 2 professeurs et s’écoule sur toute l’année. Organisés par pôles (Audiovisuel, graphique, web, communication, gestion…), nous essayons de mettre en place cet ambitieux projet. Je me suis naturellement placé sur le pôle audiovisuel chargé des teasers et de la couverture vidéo le jour J. Le pôle de direction à choisi pour l’édition de cette année de réaliser un Escape Game sur le thème du hack numérique. L’idée était qu’un mystérieux hackeur avait piraté le Festival, empêchant ce dernier de ce dérouler comme prévu. Les visiteurs étaient donc invités à résoudre les différents ateliers afin de démasquer le hackeur. Nous devions donc teaser cet événement et faire comprendre tout ça par une ou plusieurs vidéos. Nous avons donc choisi de créer une Web-série sur la création et l’organisation du festival. Cela nous a permis de montrer notre travail et les atelier tout en teasant l’histoire. Le but était de créer une petite intrigue rapidement autour de l’identité du hackeur. A la fin de l’épisode 2, diffusé un peu avant l’événement, nous invitons le spectateur a venir sauver le festival en y participant. Le dernier épisode, révélant l’identité du hackeur, a été diffusé en amphithéâtre le soir devant tous les participants et en streaming pour ceux qui n’avaient pas pu se déplacer. 

Le temps ainsi que les moyens étaient très limités pour la réalisation de ce projet. Nous devions trouver le temps d’écrire le scénario, de planifier, de tourner et de monter entre les cours, les révisions, les dossier et les partiels. Nous devions nous tenir à un planning précis car nous étions intégrés dans un médiaplanning sur les réseaux sociaux. Nous avions aussi des moyens limités car notre budget était de zéro euro. Tout a été réalisé avec de la récupération ou le matériel disponible à l’IUT. 

Ces vidéos ont été entièrement réalisés par les étudiants du pôle audiovisuel.